Sophie Massé médium

Qu'est-ce que votre avenir vous réserve?

Blogue

afficher :  plein / résumé

Partie 2

Publié le 6 février 2018 à 0:20 Comments commentaires (1)

Blogue Partie 2

Comme je disais dans la partie 1, j’ai eu un environnement propice pour développer mes dons et des personnes pour m’aider. C’est vrai que j’avais un environnement adéquat à la maison, mais cela n’a pas été le cas à l’extérieur de la maison surtout à l’école.

Je suis la première petite fille dans ma famille maternelle. C’est ma grand-mère qui a pris soin de moi lorsque j’étais jeune. Alors j’ai été la seule enfant dans la famille jusqu'à temps que m’a sœur arrive soit 7 ans plus tard. Alors je n’avais pas de contacte avec d’autres enfants à part mes amis de l’au-delà (entités). Lorsque je suis rentrée à l’école, j’étais extrêmement gêner vis-à-vis des autres enfants. J’ai été mise de coté par les autres enfants, puisque j’étais spéciale. Pour eux, en tout cas pour la plupart, ils ne me comprenaient pas quand je parlais ou jouait avec mes amis de l’Au-delà.

J’ai été un moment à ne pas comprendre que j’étais la seule à les voir et à les entendre. C’est à ce moment que j’ai du faire la différence entre les entités et les êtres humains en chair et en os. Il y a plusieurs différences entre les entités et nous les humains, mais celles dont je vais vous parler sont celles que l’on peut voir avec les yeux et la perception extra-sensorielle. Les entités nous ressemblent beaucoup. La plupart garde l’apparence qu’ils avaient à leur mort et ils ne sont pas aussi denses que nous. Ils ont un halo de lumière autour d’eux, comme nous avec notre aura. Le halo qui les entoure peut être de différente couleur. Les entités qui sont restés sur terre ont une couleur plus foncée, mais les êtres qui ont rejoint la lumière et qui viennent nous rendre visite ont un halo de lumière pâle et magnifique. En plus, lorsque nous sommes en leur présence, nous ressentons physiquement pour la plupart du temps du froid, de la chaleur, des picotements et quelque fois vous allez sentir un parfum, une odeur de fleur ou une odeur qui représente l’entité qui est à vos côtés. Et nous ressentons intuitivement la présence des ces êtres près de nous, soit en son for intérieur ou soit par un serrement au plexus solaire. Nous devons être à l’écoute de la subtilité puisque souvent ce n’est que lors d’un court instant que nous allons avoir les signes.

Alors comme je vous disais, je devais faire très attention de ne pas communiquer avec les entités ou jouer avec eux en présence des autres personnes. Je devais faire abstraction des entités qui m’entouraient et couper mon canal pour ne pas les entendre, lorsque je fréquentais des gens. J’ai appris à le faire de façon naturel après plusieurs tentatives. Quand on est enfant, on est pur et nous ne nous posons pas de question sur la manière que cela fonctionne, mais nous agissons de façon naturel. On est près de nos connaissances, de nos anciennes vies et c’est beaucoup plus facile d’aller chercher les renseignements que l’ont a besoin. Quand nous vieillissons nous nous éloignons de ces connaissances et de notre essence, parce que nous devons cheminer dans cette vie et accomplir ce que nous avons choisi de réaliser. Avec nos épreuves et nos cheminements, cela n’empêche pas que nous avons toujours la possibilité de recontacter ses connaissances parce qu’ils nous appartiennent mais on s’éloigne de notre sujet. Alors revenons à nos moutons.

Les entités que je voyais et entendais étaient de bonnes entités. La plupart des entités étaient prisent sur terre puisqu’ils n’avaient pas suivi la lumière lors de leur décès pour différentes raisons. La plupart de ces entités étaient sur terre depuis un certain temps et leur âme était devenue plus lourde et plus difficile à repartir vers la lumière. Ces entités cherchent pour la plupart à repartir vers l’Au-delà mais, ont besoin d’aide pour traverser de l’autre côté (je vous en parlerai dans un autre article). Alors les entités qui me côtoyaient n’étaient pas comme dans les films d’horreur. Il y en a quelques-unes qui ne sont pas bonnes qui ont l’âme noire et qui ne font pas de bien mais ce n’est pas la majorité. Elles sont rares et il y a des personnes qui ont des dons pour les aider et les envoyer de l’autre côté mais ce n’est pas mon cas heureusement.

Alors en agissant de la manière d’une personne ‘’normale’’, cela a été plus facile de m’intégrer dans le monde de tous les jours et je pouvais être moi-même quand je retournais à la maison. Quand on est jeune, on veut être comme tout le monde. On veut être accepté et aimé. Quand il y a des personnes qui ne comprennent pas, souvent elles t’excluent par peur ou par méfiance. J’ai toujours compris que l’être humain fait toujours ce qu’il peut avec les connaissances qu’ils ont. Je suis heureuse que la mentalité des personnes change et qu’elles comprennent plus mon milieu d’où je viens. Quand nous comprenons, nous pouvons agir en conséquence et trouver les personnes et les outils pour nous aider. Ce n’est pas parce que nous ne comprenons pas que c’est négatif, au contraire cela peut être très positif et merveilleux. Il faut se laisser une chance pour avancer à notre rythme et être entièrement soi-même. Quoi de plus merveilleux que de pouvoir aider le monde réel et le monde de l’autre côté. Mais ce qui est magnifique, c’est qu’on a toujours le choix et ce sera dans un nouvel article.

Dans le prochain article je vous parlerai de l’environnement familial qui m’a permis de me développer en tant que médium.

 

 

 

Partie 1

Publié le 16 janvier 2018 à 15:50 Comments commentaires (0)

Partie 1


Bonjour je me nomme Sophie Massé et je suis née médium.


Qu’est-ce qu’un médium?


La médiumnité est d’avoir une ou plusieurs ces facultés : visions, intuitions, sensations et/ou entendre des voix de personnes décédées, de guide, entités ou Ange. Ses facultés nous permettent de recevoir des renseignements sur le passé, le présent et le futur sur certain sujet ou sur un lieu.


Être médium c’est avoir une ou des facultés mentionnées plus haut, sans avoir besoin de support comme les cartes, tarot, boule de cristal, etc. qui nous permet d’accéder à la voyance.


Cela se fait tout naturellement pour le médium. Le médium peut également prendre certains supports comme outil, lorsque la voyance est moins présente. Le médium ne peut contrôler les demandes de visions, d’intuitions, de sensations et des voix, c’est à ces moments que les supports peuvent apporter une aide.


Certains médiums vont travailler avec des photos, des objets ayant appartenu à la personne avec qui on veut communiquer. Certains médiums comme moi n’ont besoin de rien pour déclencher une voyance. Chacun a sa propre manière de fonctionner et a ses propres spécifications.


Comme je l’ai mentionné précédemment, je suis née avec ses dons de voyance. Chaque être humain possède des dons de voyance. Certains n’en prendront jamais conscience, d’autres en prendront connaissance mais ils n’en feront rien ou voudront même parfois les oublier, car ça les dérange. Finalement, certains voudront cheminer et améliorer leurs dons.

 

Donc, nous avons tous la faculté de voir, de ressentir et d’entendre particulièrement lorsqu’on est jeune enfant. De 0 à 6 ans chaque enfant a des dons, mais après plus ou moins 6 ans, il se peut que les dons restent en éveillent ou que les dons ne se développent pas et que l’enfant les oublie.


Plusieurs raisons peuvent faire en sorte que les dons ne se développent pas :


· Les parents ne croient pas, identifient mal la situation à cause d’un manque d’informations, etc. ;

 

· Les milieux comme la famille, les amis, les voisins, etc. dans lequel vit l’enfant peuvent ne pas être propices;


· L’enfant n’est peut-être pas destiné à ce destin. Etc.

 

Je fais partie de ces enfants qui ont pu développer leurs dons. Je suis dans un milieu propice et ma famille est très ouverte à la voyance. Ma mère consultait souvent des


voyants et elle est toujours fascinée par ce milieu. Il n’a pas de hasard, puisque beaucoup plus tard nous avons su que mon grand-père maternel était médium et guérisseur. À partir de ce moment, il a pu m’aider dans mon cheminement.


Mon prochain article traitera de la façon où j’ai pris conscience que j’avais des dons et de quelle façon mes proches et mon environnement m’ont aidé à les développer.

Bonhomme allumettes

Publié le 9 mars 2017 à 19:25 Comments commentaires (0)

Les bonhommes allumettes


Un outil magnifique et qui fonctionne : les bonhommes allumettes de Jacques Martel.

Cet exercice permet de couper les liens d’attachements conscient et inconscient qui me relie à une personne. Couper les liens nous permet de nous libérer, d’être en liberté et de garder que les bons liens avec l’autre personne.

Vous pouvez aussi le faire pour un lâcher prise sur une situation ou un projet.

Cette technique peut s’utiliser autant avec une personne qu’avec une situation ou des pensées.

• Soi-même et une autre personne (un de nos parents, un collègue, un(e) ami (e), une personne avec qui on éprouve de la rancune, de la colère, de la tristesse, des attentes, etc.)

• Soi-même en lien avec un sentiment, un état ou une partie de soi (exemple : sécure- insécure, joie-tristesse, maladie-santé, Yin-Yang)

• Soi-même et une situation que l’on souhaite (exemple : un nouvel emploi) afin de lâcher prise pour favoriser un état positif et diminuer ou éliminer les pensées négatives comme : « Pourquoi je l’aurai ce travail ? », « Y a surement des meilleurs ? », « J’ai tu oublié de dire telle ou telle chose durant l’entrevue ? »

• Soi-même et une pensée (exemple : notre poids qui devient une obsession)

• Soi-même et du matériel (exemple : la maison de ses rêves)

Le soi est toujours au centre car c’est un travail interne.

Ne jamais faire cet exercice pour une autre personne car cela doit provenir d’un besoin personnel de se libérer.

Il est important de préciser que lorsqu’on mentionne se couper les liens avec une autre personne, cela signifie que l’on coupe seulement les liens d’attachements et non les liens physiques.

Ses liens ne représentent pas l’amour qu’on a pour l’autre personne ou l’amour que l’autre personne a pour nous, mais seulement de rompre la dépendance, le contrôle, les exigences, les impositions à l’autre personne, mais un lâcher prise pour vous libérer et de renforcir votre amour.

Les attachements se créer lorsqu’on a des blessures. Ces blessures sont à l’intérieur de nous. Il s’agit de peurs conscientes ou inconscientes, des désirs etc. L’exercice des bonhommes allumettes permet de se libérer des émotions négatives en coupant les liens d’attachements toxiques. Alors cela nous aidera à vivre ces situations avec plus de joie, de bonheur, d’amour, de sérénité.

Les demandes doivent être précises. Ces demandes doivent souhaiter ce qu’il a de mieux pour soi et pour l’autre s’il s’agit d’une personne. Chaque exercice avec les bonhommes allumettes sont pour une situation à la fois. Donc par exemple, 3 demandes signifient que l’on doit faire l’exercice 3 fois car il s’agit de situations différentes même si elles concerneraient la même personne.

Cet exercice permet de nous libérer de notre inconscient (qui est notre petite voix intérieure qui nous suggère qu’on n’est pas capable, qu’on l’aura pas, etc. En laissant plus de place à notre conscient on vit généralement mieux ces périodes.

Il a souvent des changements qui s’opèrent lorsqu’on fait cet exercice. Les résultats peuvent être immédiats ou prendre plus de temps avant de voir la différence. Plus la situation qu’on l’on souhaite améliorer est présente dans notre vie depuis longtemps et plus les changements peuvent prendre plus de temps.

Si la situation que vous voulez améliorer est avec une autre personne vous devez là représenter par un bonhomme allumettes.



Si vous voulez améliorer une situation, une pensée ou du matériel on le représente par un rectangle.


Les matériaux nécessaires :

• Feuille blanche

• Crayon ou stylo

• Paire de ciseaux

Réaliser l’exercice des Bonhommes Allumettes

1. Il faut simplement prendre une feuille de papier et dessiner 2 bonhommes allumettes de grandeur proportionnelle vis à vis l’autre en laissant un espace d’environ 2 pouces entre eux.

Il est également important de conserver un espace libre d’au moins 1 à 2 pouces tout autour de nos bonhommes qui sera utile dans les étapes suivantes.

 

2. Le premier bonhomme allumette que vous dessinerez sur le côté gauche de la feuille vous représente. N’oubliez pas qu’il s’agit d’un bonhomme allumette et non une peinture. Dessinez : la tête, les yeux, le nez et la bouche, ensuite le corps, les bras et les jambes.

 

3. Votre premier bonhomme allumettes représente une facette de soi actuelle, par exemple : dépendante ou insécure ou timide, etc. que l’on veut améliorer. Inscrirez en dessous de votre premier bonhomme, votre prénom et de l’initiale de votre nom de famille et la facette de soi que l’on a choisi, par exemple : dépendante ou insécure ou timide, etc.

 

4. Dessinez un deuxième bonhomme allumettes à droite de votre bonhomme allumettes qui vous représente également mais en fonction de ce que vous souhaitez devenir. Inscrivez ensuite le prénom et la première lettre de son nom de famille et l’état ou une partie de soi qu’on souhaite devenir. Exemple : indépendante/autonome ou confiance en soi ou à l’aise avec les autres, etc.

 

5. Tracez un cercle autour de votre bonhomme et ajouter y des petits traits comme des rayons de soleil ou de lumière tout autour symboliser que du bien pour vous.

 

6. Répétez les étapes numéro 5 autour du deuxième bonhomme pour symboliser conserver la même symbolique.

 

7. Tracez de nouveau un cercle mais celui-ci autour de tous les 2 bonhommes allumettes, ajouter y des petits traits comme des rayons de soleil ou de lumière tout autour pour symboliser que du bien pour vous présentement et votre devenir, sans donner d’intention précise.

 

8. Tracez ensuite les lignes d’attachement conscientes ou inconscientes, entre les 2 bonhommes au niveau des chakras :


Chakra de la couronne (sommet de la tête)

Chakra du 3eme œil (entre les yeux)

Chakra de la gorge

Chakra du cœur

Chakra du plexus solaire

Chakra sacré : nombril

Chakra de la racine (racine : sacrum)

N.B. : Ces 2 images sont libres de droit d’utilisation. Le premier provient de melissafeick.com et le second de Wikimedia Commons.

 

9. Une fois complété, prenez quelques instants pour regarder votre réalisation. Finalement, avec des ciseaux, coupez la feuille de papier au niveau des lignes d’attachement. Ce geste permet de vous libérer et de remettre avec confiance ce que l’on souhaite ou qui nous préoccupe au pouvoir divin.

 

10. Jetez les papiers.

 

Bonhomme allumettes avec une situation, pensée ou matériel

1. Il faut simplement prendre une feuille de papier et dessiner 1 bonhomme allumettes et un rectangle du côté droit de la feuille (la partie plus longue dans le sens vertical). Votre bonhomme et votre rectangle doivent être proportionnels vis-à-vis l’autre en laissant un espace d’environ 2 pouces entre eux. Il est également important de conserver un espace libre d’au moins 1 à 2 pouces tout autour de notre bonhomme et rectangle qui sera utile dans les étapes suivantes.

 

2. Le bonhomme allumettes que vous dessinerez sur le côté gauche de la feuille vous représente. N’oubliez pas qu’il s’agit d’un bonhomme allumettes et non une peinture. Dessinez : la tête, les yeux, le nez et la bouche, ensuite le corps, les bras et les jambes.

 

3. Votre bonhomme allumettes représente une situation actuelle, par exemple : conflit avec une personne, situation que l’on vit, etc. que l’on veut améliorer. Inscrirez en dessous de votre premier bonhomme, votre prénom et de l’initiale de votre nom de famille et la situation que l’on a choisi, par exemple : conflit avec une personne, situation que l’on vit, etc.

 

4. Dessinez un rectangle à coté de votre bonhomme et inscrivez à l’intérieur de ce rectangle ce que vous souhaitez en fonction de la situation, la pensée ou le matériel.

 

5. Tracez un cercle autour de votre bonhomme et ajouter y des petits traits comme des rayons de soleil ou de lumière tout autour symboliser que du bien pour vous.

 

6. Tracez un cercle autour du rectangle et ajouter y des petits traits comme des rayons de soleil ou de lumière tout autour symboliser que du bien pour cette situation, pensée ou matériel.

 

7. Tracez de nouveau un cercle mais celui-ci autour de votre bonhomme allumettes et de votre rectangle, ajouter y des petits traits comme des rayons de soleil ou de lumière tout autour pour symboliser que du bien pour la situation, pensée ou matériel.

 

8. Tracez ensuite les lignes d’attachement conscientes ou inconscientes, entre votre bonhomme et votre rectangle au niveau des chakras :





Chakra de la couronne (sommet de la tête) CROWN

Chakra du 3eme œil (entre les yeux)

Chakra de la gorge

Chakra du cœur

Chakra du plexus solaire

Chakra sacré : nombril

Chakra de la racine (racine : sacrum)

9. N.B. : Ces 2 images sont libres de droit d’utilisation.

 

10. Une fois complété, prenez quelques instants pour regarder votre réalisation. Finalement, avec des ciseaux, coupez la feuille de papier au niveau des lignes d’attachement. Ce geste permet de vous libérer et de remettre avec confiance ce que l’on souhaite ou qui nous préoccupe au pouvoir divin.

 

11. Avec des ciseaux, coupez la feuille de papier au niveau des lignes d’attachement.

 

12. Jetez les papiers.

 

 

 

Exemple d’un exercice avec les bonhommes allumettes réalisé jusqu’à l’étape de couper la feuille de papier.

 

 http://https://www.youtube.com/watch?v=Slg8jZY2Hd4

http://www.en-1-mot.com/petits-bonshommes-allumettes-jacques-martel/

http://www.viedebonheur.ch/comment-les-bonhommes-allumettes-peuvent-vous-aider-a-vivre-plus-heureux-en-deux-minutes-chrono/

La géobiologie

Publié le 28 octobre 2016 à 13:25 Comments commentaires (0)

La Géobiologie :

Qu’est-ce que la Géobiologie : La géobiologie est l'étude ésotérique de l'ensemble des influences de l'environnement sur le vivant, et notamment des ondes liées aux champs magnétiques et électriques, courants d'eaux souterraines, réseaux disent "géobiologiques", failles géologiques, etc.

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Géobiologie_(radiesthésie)

 


Pourquoi faire la géobiologie de votre maison ?


Pour se sentir en harmonie dans votre maison, pour que votre maison soit un lieu reposant et de bien-être.

Lorsque je fais, la géobiologie de votre maison et de votre terrain, je regarde toute forme d’énergie qui vous influence et influence votre environnement.

Pour ce faire, j’utilise mon antenne de Lecher et je fais la lecture énergétique de chaque pièce de votre maison et du terrain.


Les énergies créées par l’utilisation d’appareils servant à l’humain : électricité, télévision, micro-onde, etc.

Les énergies provenant du sol : courant d’eau souterraine, failles, croisement de réseaux cosmo-tellurique, vortex, etc.

Évaluation de l’endroit où la personne dort et où il passe la majeure partie de son temps

Les énergies subtiles : entités vaudoues, mémoire des murs


Après avoir fait la lecture énergétique de votre maison et de votre terrain, je neutralise toutes les énergies néfastes pour vous.


Par la suite, vous allez retrouver un sommeil plus réparateur, vous serez moins fatigué et aurez beaucoup plus d’énergie.

 

Nettoyage énergétique de votre maison

Publié le 27 octobre 2016 à 15:45 Comments commentaires (0)

Nettoyage énergétique de votre maison

Il est important de faire un nettoyage énergétique de l’endroit où vous habitez surtout lorsque vous venez d’aménager dans une nouvelle demeure. Puisque les murs, les objets et les espaces possèdent leur propre mémoire énergétique. Ses énergies peuvent être aussi bien positives que négatives. Nous voulons que notre maison soit notre propre énergie et que les énergies qui restent soit positives.

En plus, on peut ramener avec nous des âmes errantes qui vont rester dans votre maison. Alors faire un nettoyage énergétique une fois par mois peut vous aider à vivre dans une maison harmonieuse avec de bonnes vibrations.

Alors si le nettoyage ne se fait pas il peut y avoir à la longue des troubles pour vous, par exemple: fatigue, échecs, insomnie, maladie, stress, mal-être, dépression, etc. Ce sont des signes qu’ils faut faire un nettoyage énergétique de votre demeure.

Voici comment je procède pour nettoyer toute une maison:

le matériel que j’utilise: Encens-sauge

Une tasse d’eau pour éteindre la sauge à la fin du nettoyage

Chandelle blanche

Sel de mer

• Je me fais une protection personnelle avant de commencer le nettoyage et je demande de mes guides de m’accompagner tout au long du processus.

• Je commence par le haut de la maison et je finis par le sous-sol.

• J’entre dans une pièce et je ferme la porte dernière moi.

• J’ouvre la fenêtre dans laquelle je viens d’entrer.

• Je me place au centre de la pièce et j’allume une chandelle blanche ainsi que l’encens.

• Je visualise une grande lumière blanche qui inonde la pièce.

• Je demande que tous les esprits errants qui sont dans la pièce de quitter cette pièce et d’aller vers la lumière. Je demande aux sentinelles de lumière de venir les chercher et de les accompagner vers la lumière.

• Je me déplacer avec l’encens tout partout dans la pièce, en longeant les murs, les meubles, les fenêtres, les portes, pour que la fumée soit dans les moindres recoins.

• Je demande que la pièce soit remplie d’amour et de paix,

• En terminant j’installe une petite poignée de sel de mer aux quatre coins de la pièce. Je mets le sel dans un petit sachet en coton et je les laisse dans la pièce jusqu’au prochain nettoyage. À chaque fois je mets du nouveau sel.

• Je referme la fenêtre.

• Je sors de la pièce et je referme la porte derrière moi.

• Je vais dans la prochaine pièce et je recommence les mêmes étapes que la première pièce.

• Je fais de même pour toutes les pièces de la maison.

• À la fin je me ‘’lave’’ avec la sauge. Je me couvre de fumée du visage aux pieds.

Bon nettoyage :)

 


Rss_feed